Au cœur de la mission

Cette édition se veut un cri d’urgence de la communauté de Corail et un cri d’alarme du conseil d’administration.
Ce n’est ni un tremblement de terre, ni un ouragan qui touche présentement Haïti mais une instabilité politique marquée par la violence et le chaos. Cette révolte ébranlée par un esprit de renouveau fait suite aux problèmes de la corruption des élus, de l’inflation galopante et d’une pénurie d’essence. Il en résulte une dévaluation de la gourde qui entraîne un coût élevé de tous les besoins essentiels. Corail, une communauté encore pacifique en subit toutes les conséquences.
Cri d’urgence de la communauté de Corail car les déplacements et les communications avec l’extérieur sont difficiles et périlleux. Cette situation entraîne la rareté de nourriture, de médicaments, de matériaux.
Cri d alarme du conseil d’administration car nos ressources financières sont en nette régression. Nous finançons à peine les besoins de la fraternité, de l’école et du dispensaire. Nous sommes dans une impasse pour nos projets futurs.

Depuis deux ans, nous réhabilitons nos infrastructures et notre matériel suite au passage de l’ouragan Matthew. Nous avons dû faire des travaux urgents à plusieurs de nos bâtisses qui étaient vétustes et nous devons continuer les réparations. Nous avons besoin de vos idées et de vos dons pour perpétuer notre mission.

Priorité à l’éducation

«Nous sommes convaincus que l’éducation est l’arme la plus puissante par laquelle nous pouvons changer le monde» disait Mandela.
Corail rencontre des problèmes aussi bien au niveau de l’offre que de la demande en matière d’éducation. Il n’y a pas suffisamment de places pour inscrire tous les enfants. Le coût lié aux frais de scolarité et aux fournitures rendent l’éducation de base inachevée pour plusieurs d’entre eux.
La municipalité ne dispose que de deux établissements offrant l’opportunité aux enfants de continuer leurs études jusqu’au 3ième cycle. Environ 80% des élèves n’ont pas accès à cet enseignement. Ce mouvement de déscolarisation touche d’abord les groupes les plus défavorisés, ce qui entraîne une délinquance juvénile et un exode rural des jeunes.
Mission Corail, conscient de ce problème, a comme objectif d’offrir un enseignement de la maternelle à la formation professionnelle.

Ce projet se déroulera en trois phases étalées sur quelques années :

  •  acquisition d’un terrain adjacent à l’école du 2ième-cycle pour y reconstruire l’école du 1er cycle
  •  construction d’une école pour le 3ième cycle
  •  ouverture de l’école de formation professionnelle

Grand et beau défi que nous pouvons relever ensemble. Ce projet s’inscrit dans la durabilité et restera au service de la communauté de Corail.
Investissement évalué à environ 130 000.00 $ CAN .

Mission Corail fait face à un dilemme en ce qui concerne l’école du 1er cycle. Elle se détériore de plus en plus et devient dangereuse. Doit-on continuer à la réparer (investissement important) ou attendre la construction de la nouvelle bâtisse lors de l’unification des deux cycles.

Dispensaire

Les religieuses continuent leur implication très généreuse dans la communauté. Elles accomplissent un travail exceptionnel.
Leurs projets : réaménager le dispensaire pour plus de confidentialité avec les malades, améliorer le service de dentisterie en ayant des appareils plus adéquats, développer le service en ophtalmologie car beaucoup d’infections oculaires.
Là encore des défis nous attendent et demandent des investissements importants.
Les religieuses jouent aussi un rôle primordiale de formatrice et d’animatrice communautaire avec tous les groupes d’âge de femmes. Elles animent des ateliers de paroles qui permettent aux femmes de s’exprimer et de partager leur expérience.

Fraternité

Projets réalisés de juillet 2018 à juin 2019

[table id=1 /]

Envoi de barils

Des barils ont été envoyés en août 2019, mais le climat social retarde leur réception à Corail d’où le manque de médica-ments au dispensaire.
Merci à nos généreux donateurs : le père Claude Lacroix avec la collaboration du Dr François Gagnon et du Dr Julie Ross. Ils nous permettent de réduire les coûts d’approvisionnement en médicaments, pansements, lait pour bébé, etc.

Source:  Échos de Corail édition Hiver 2019-2020

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.